Protection de l'Enfance

La protection de l’enfance s’inscrit dans un cadre administratif et judiciaire et répond à des situations de danger pour des mineurs. La protection de l’enfance vise à protéger les enfants, adolescents et jeunes adultes, à les accompagner en favorisant l’insertion sociale, la responsabilisation et l’autonomie, l’inscription dans des dispositifs scolaires ou professionnels de droit commun, en s’intéressant au « vivre ensemble » dans tous les actes usuels de l’éducation du mineur (santé, scolarité, formation professionnelle, loisirs...).
La protection de l’enfance vise également à accompagner et à apporter aide et conseils aux parents ou responsables légaux, souvent confrontés à d’importants difficultés éducatives et relationnelles, dans l’exercice de l’autorité parentale.

Comment s’exerce-t-elle ?

par des mesures de placements en placement familial spécialisé (PFS-E), en maison d’enfants à caractère social (MECS), au domicile des parents (PEAD), par des actions éducatives à domicile (AED).

Prévention

La prévention s’inscrit dans le champ de la protection de l’enfance. Elle se définit comme un ensemble d’accompagnements et d’actions visant à faciliter l’insertion ou la promotion des jeunes et de leurs familles en les maintenant ou en les réintégrant dans les dispositifs de droit commun.

Elle se traduit par :

• la prévention spécialisée, inscrite au coeur des quartiers, consiste à aller à la rencontre des jeunes en errance, en rupture, afin de prévenir des situations de marginalisation et de délinquance,

• l’accompagnement individuel renforcé (AIR), qui vise à réduire les difficultés sociales, médico-sociales ou éducatives des jeunes repérés.

Go to top